BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT

Partenaire

Créé pour aider les efforts de développement en Afrique, le Groupe de la BAD comprend trois entités distinctes, regroupées sous une direction unique, à savoir son institution phare, la Banque africaine de développement (BAD), créée le 4 août 1963 à Khartoum (Soudan) par les 23 pays africains nouvellement indépendants, et deux guichets concessionnels, le Fonds africain de développement (FAD), créé le 29 novembre 1972 par la Banque africaine de développement et 13 pays non africains, et le Fonds spécial du Nigeria (FSN), créé en 1976 par le Gouvernement fédéral du Nigeria.

A la suite de la session inaugurale du Conseil des gouverneurs de la Banque, qui s’est tenue du 4 au 7 novembre 1964 à Lagos, au Nigeria, la Banque a installé son siège à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en mars 1965. Et lancé ses premiers projets le 1er juillet 1966.

De février 2003 à la fin 2013, la Banque a opéré depuis son Agence de relocalisation temporaire (ART), sise à Tunis, en Tunisie, en raison des troubles politiques que traversait la Côte d’Ivoire, avant de revenir en son siège à Abidjan.

En juin 2015, plus de 1 500 membres du personnel étaient revenus au siège, sur les quelque 1 900 employés que comptait la Banque au total.

Les pays membres
Fin Novembre 2013, le nombre des pays membres du Groupe de la BAD était de 78, à savoir les 53 pays africains et 25 pays non africains. Pour être membre de la BAD, les États non régionaux doivent d’abord être membres du FAD.

BAD a accompagné ce programme!

Codage pour l'emploi

Ce programme permettra dans une première phase, de former les volontaires des centres d’excellence de la Banque Africaine de Développement aux curriculums de trois domaines principaux qui sont : compétences numériques de base, compétences de vie et Business & Entrepreneurship.

Codage Pour l’Emploi à l’UVS