Secteur Agrobusiness

Projet : Wade Farming

Localité : thiès

Presentation

Ibrahima et Daouda Wade sont deux frères très ambitieux qui rêvent d’être de grands leaders reconnus à travers le monde à l’image de Steve Jobs.

Après l’obtention de leur baccalauréat en série S2, ils rejoignent l’Ensa de Thiès pour vivre leur passion et devenir des ingénieurs agronomes. Par la suite, chacun a effectué des stages dans différentes structures telles que le CATA (Centre d’Application des Techniques d’Agricultures), le CNCAS (Caisse National du Crédit Agricole) etc.

Plus tard, ils découvrent ensemble le programme Jeunes Agriculteurs sur le site de Synapse et y participent dans le but de renforcer leurs capacités leadership, entrepreneuriales et pour connaître toutes les informations relatives à l’agro-business. La première cohorte de Jeunes Agriculteurs 2013 qui faisait les formations au sein de leur école leur a beaucoup motivé à poursuivre le programme au vu de ses avantages. C’est durant les formations que naquît l’idée de créer leur propre entreprise et de se lancer dans la carrière d’entrepreneur.

Ils décident alors de s’investir dans l’agro-business pour promouvoir le consommer local au Sénégal et créer par la même des emplois.

Leur projet dénommé Wade Farming consiste à mettre sur pied une exploitation maraîchère spécialisée dans la production et la commercialisation de gombo, de poivron, de piment et de choux. L’objectif est d’approvisionner le marché en qualité et en quantité suffisante de légumes.

Malgré les défis liés au secteur de l’agro-business et à l’entreprenariat, ils comptent tous les surmonter par l’innovation. Ibrahima et Daouda Wade croient beaucoup en la réussite de leur projet, ils n’ont pas peur de l’échec et se réfèrent à chaque fois sur la citation de Bill Cosy qui disait: «pour réussir, votre désir de réussite doit être plus grand que votre peur de l’échec».

En plus, la formation Jeunes Agriculteurs leur a permis d’augmenter leur confiance en soi, et d’avoir une maîtrise de soi. «Le programme nous a donné les moyens de croire en nos capacités, de savoir faire un business plan, et d’être un leader» témoignent-ils.

Grâce au programme, Ibrahima et Daouda ont une vision d’avenir plus optimiste du Sénégal «Il est confirmé que le pays dispose des potentialités et opportunités énormes pour assurer son développement. Nous pensons qu’avec le développement de petites et moyennes entreprises, l’implication de tout acteur dans ce défi, combiné à la volonté étatique permettra à notre pays d’atteindre l’autosuffisance alimentaire, d’assurer sa sécurité et sa souveraineté alimentaire gage d’un développement durable.»

Temoignage
« J’ai rejoins l’incubateur Taag-at pour disposer d’un espace de travail convivial mais aussi, bénéficier d’un accompagnement pour la réalisation de mon projet d’entreprise et du réseau de l’incubateur pour trouver des partenaires dans le cadre de la commercialisation de nos produits. »

DÈCOUVREZ NOS PROGRAMMES PHARES

Natangue Art La

Naatange Art La :
En partenariat avec Children and Youth Foundation, le Ministère des Affaires Etrangères de Finlande, Cirque
du Soleil et l’UNESCO (Bureau Régional de l’UNESCO à Dakar), nous mettons en oeuvre le programme
Naatangue Art La pour accompagner 400 porteurs d’idées ou de projets créatifs ainsi que les professionnels
de la création, à bâtir
des entreprises durables dans les industries créatives et culturelles.

Yali

En plus de la formation hybride qui se fait sur 5 semaines dont 2 en ligne et 3 en présentiel, le CRL YALI Dakar dispense des formations qui se font exclusivement en ligne. La formation en ligne du programme Business & Entrepreneurship se fait en 8 semaines comprenant ainsi 3 semaines de formation sur le Leadership et 5 semaines sur le Business et l’entrepreneuriat.
Ce nouveau type de formation donne aux jeunes entrepreneurs et potentiels entrepreneurs l’opportunité de développer leur potentiel de leadership, de travailler sur leur projet et/ou idées de projet, de renforcer leur réseau et découvrir de nouvelles manières d’apprendre.

Codage pour l'emploi

Le programme Codage pour l’Emploi vise à renforcer les compétences numériques axées sur la demande et développer l’employabilité des jeunes Africains. Ce programme permettra dans une première phase, de former les volontaires des centres d’excellence de la Banque Africaine de Développement aux curriculums de trois domaines principaux qui sont : compétences numériques de base, compétences de vie et Business & Entrepreneurship. Dans une seconde phase, les volontaires formés seront amenés à transmettre les compétences acquises aux jeunes de leurs communautés.

DÉCOUVREZ LES AUTRES FILIÈRES NAL

Mode

Dans cet atelier, les participants sont encouragés à expérimenter de nouvelles approches de l’industrie qui évoluent vite. Ils apprennent à créer des collections d’après une analyse précise du marché, des tendances, des matériaux et des tissus, tout en exprimant librement leur inspiration, leurs idées et leurs talents, combinant avec succès une vision personnelle avec les besoins de l’industrie. Ils seront aussi initiés à de nombreux aspects liés au développement personnel et à la création et au développement d’une entreprise de la mode, non seulement dans les principes de l’entreprise, l’identité de marque, le positionnement et le marketing, mais aussi l’interprétation de l’art et de l’artisanat dans la mode, la production, la vente, les habitudes des consommateurs et les tendances.

Cirque

L’atelier « Cirque Social » a pour objectif de renforcer les compétences pédagogiques, approfondir les connaissances, et acquérir des outils supplémentaires permettant d'utiliser les arts du cirque comme outil d'intervention et d'inclusion sociale. L’atelier offre aux participants un accompagnement, un suivi et un soutien dans le développement de leurs projets professionnels ou entrepreneuriaux. Son objectif est de mener les participants vers un cirque social de création, qui fait sens et qui est en prise avec son temps. Le programme de formation est axé sur le développement personnel, les compétences entrepreneuriales, les compétences techniques — l’acrobatie, la danse, le jonglage et le trapèze.— et l’éducation citoyenne. Cet accompagnement des jeunes se fait en collaboration avec l’association SenCirk qui promeut le cirque social par l’organisation d’événements, de spectacle et ou des cabarets, mais aussi la formation des jeunes.

Musique

Cet atelier est dédié aux praticiens de la musique dans ses volets interprétation musicale et technique de son. Les participants exploreront différentes notions musicales telles que le solfège, l'écriture, la composition, l'interprétation et le maniment des instruments de musique. Le programme accorde également une place de choix à la maitrise technique des métiers autours de la musique, en l'occurrence la prise de son en studio et spectacle vivant, le mixage et le mastering. A terme, ils seront invités à exécuter des prestations dans le cadre de projets de service communautaire. Place à, l’impact social, à la danse et surtout… à la musique!

Graphisme & photos

A travers cet atelier, nous accompagnons les participants à traduire leurs talents et à percevoir la technologie dans l’art, comme outil de communication visuelle en utilisant les nouveaux médias et les progrès technologiques dans l’expression créative..…