BIOGRAPHIE DE L’INVITE

Fondatrice et Directrice Générale de Free Work Service (La maison du consommer sénégalais)
Issue d’une famille modeste, Mme Aissatou Diagne DEME a interrompu ses études de droit après deux ans pour se lancer dans la vie active et aider ses parents. Elle a travaillé pendant 6 ans dans un Cabinet d’Avocats comme Assistante. Ensuite elle a créé l’Institution de Prévoyance Maladie des Professions Libérales qu’elle a dirigé pendant 32 ans (Retraitée en 2013).

Transformatrice de produits locaux par effraction comme elle se définit elle-même, Aïssatou Diagne Dème s’est d’abord essayée au commerce des produits cosmétiques et du prêt-à- porter pour enfant. C’est cependant dans la transformation que la présidente de l’association des transformateurs de céréales locales, a trouvé son accomplissement professionnel. Ses nombreux voyages ont en effet influencé sa décision d’investir dans ce créneau. « J’ai vu que beaucoup de gens faisaient des produits de chez eux, mais en Afrique, nos produits locaux étaient peu prisés, ils n’étaient pas assez valorisés. J’ai voulu leur rendre leurs lettres de noblesse », dit-elle.

Elle a débuté dans sa maison, sur la terrasse en impliquant 10 femmes de son quartier qui faisaient 10 kg chacune par jour, ce qui ne les empêchaient pas de vaquer à leurs occupations domestiques en même temps. Aujourd’hui, l’entreprise emploie 62 permanents et jusqu’à 10 temporaires.
Pour faire face à la demande sans cesse croissante, Mme DEME a créé un “cluster” avec 11 autres groupements de femmes et petites entreprises qu’elle a formé à sa propre technique de fabrication. Elle rachète les produits faits par ces entreprises à un prix rémunérateur pour leur permettre à elles aussi d’écouler leur production.

Son initiative fût un chantier tout sauf facile. Mais forte de sa conviction et brûlée par sa passion, Mme DEME qui ne manque jamais d’idées innovantes, y est allée à fond. Très vite, elle a su fidéliser une large clientèle grâce à la qualité́ de ses produits. Un défi de gagné. L’autre défi qui n’a pas été facile à relever, c’est celui de l’énergie. Pendant longtemps, les coûts liés à l’énergie ont grugé les marges de bénéfices de son entreprise. Elle s’est alors mise à réfléchir sur des sources d’énergies alternatives pour diminuer sa consommation de gaz.

C’est ainsi qu’elle adopte technique à base de sciure de bois, qu’elle a conçue et développée grâce à des ouvriers sénégalais. Ils sont parvenus à diviser leur consommation d’énergie par trois ». Mme dème ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. A travers le Programme économie d’énergie eau-carbone, elle travaille avec le Bureau de mise à niveau afin de développer d’autres sources d’énergies alternatives. Un autre pari surtout qu’elle a gagné́ est celui de la technologie, car c’est dans son entreprise que la plupart des équipements utilisés sont fabriqués.
Ainsi, à travers des Ateliers Thématiques et autres environnements d’échanges et de collaborations, nous permettons à des jeunes femmes et hommes Africains, d’apprendre de l’expérience de leaders et experts évoluant dans des secteurs à fort potentiel en Afrique. Les leçons et bonnes pratiques apprises lors des différentes rencontres sont ensuite partagées à un public plus large, allant au-delà̀ des frontières Sénégalaises pour impacter et apporter des solutions aux difficultés et contraintes des jeunes en Afrique.

REVIVEZ LE TALK BIENTÔT

NOS AUTRES  INVITÉS

Talk avec

Dr Marie Dialo, Pharmacienne et Directrice Générale de Dr Marie Dialo Laboratoires (MDL).

Talk avec

M. Adama KANE, Ingénieur et informateur et initiateur de JokkoSanté.

Talk avec

M. Abdou Salam Fall, Fondateur du portail d’information seneweb